Balades thermiques

Balade thermique (8).JPG

Mieux cibler ses travaux avant de rénover sa maison

Comment et pourquoi avez-vous décidé de participer aux balades thermiques?

Nous avons acheté notre maison en 2010, bien conscients qu’il nous faudrait faire des travaux d’isolation. La plupart des murs étaient en brique, sans aucun isolant. Nous avions des différences de température de plus de 3 degrés à l’étage d’une chambre à l’autre. Celle située au nord était particulièrement fraîche. Nous avions déjà procédé au remplacement des fenêtres mais je souhaitais en savoir plus sur les ponts thermiques qui pouvaient exister, voir si la chaleur s’échappait plutôt par le plancher ou les murs. Avec la balade, je n’ai pas été déçu, en fait elle s’échappe de partout ! Cela s’est vraiment révélé riche d’enseignements et m’a permis d’éviter de faire fausse route dans les travaux à entreprendre et de parer au plus urgent.

Que vous a apporté la balade et la thermographie de votre habitation?

Je me suis inscrit au mois de novembre. Je savais qu’il me restait des travaux à effectuer au niveau de l’isolation des murs mais je voulais aussi me rassurer sur ce qui avait déjà été fait. Je pensais que j’avais tout bon avec mes nouvelles fenêtres flambant neuves or ce n’était pas le cas. La caméra thermique a révélé des déperditions de chaleur tout autour des huisseries ainsi qu’au niveau des radiateurs situés en dessous. Idem pour la porte d’entrée en alu qui est dotée d’une fenêtre. Située juste à côté d’un radiateur, le thermicien m’a fait constater que beaucoup de chaleur s’échappait par la porte. En résumé, je chauffais plus l’extérieur que l’intérieur de la maison. Il nous a alors conseillé de mettre un rideau occultant. Une astuce simple mais efficace. Lors de la balade, nous étions un groupe de 5 propriétaires et je n’étais pas le seul à avoir ce genre de surprise.

Avez-vous décidé d'entreprendre des travaux suite à cette balade?

Oui, un mois après à peine, les travaux étaient lancés. Pour éviter de continuer à perdre de la chaleur au niveau des fenêtres, nous avons décidé de réaliser des coffrages autour. Comme il s’agissait des chambres des enfants, on en a profité pour se lancer dans l’isolation des murs avec de la laine de roche de 10 cm d’épaisseur. Le thermicien m’a dit que l’idéal serait à terme d’isoler par l’extérieur. Vu que c’est la solution la plus coûteuse ça attendra un peu mais je pense qu’à terme, nous le ferons. Nous allons également poser des voiles réfléchissant derrière les radiateurs afin que la chaleur reste bien à l’intérieur et ne parte plus vers l’extérieur.

Que vont-ils vous apporter?

Avant toute chose, un meilleur confort thermique et sans doute à terme, une baisse de nos factures de chauffage et une valorisation de notre bien, qui obtiendra sans doute une meilleure note lors d’un diagnostic énergétique. J’aimerais également prochainement faire le point sur l’isolation de ma toiture car les balades permettent avant tout de scruter les déperditions au niveau des murs et de la façade. Je vais donc me rendre prochainement à l’Espace Info Énergie pour avoir des conseils. Ces dispositifs mis en place permettent d’y voir plus clair dans les travaux à entreprendre et de recueillir un avis impartial afin de ne pas faire fausse route. Cela m’a vraiment été très utile !